Historique de la Bibliothèque

L'histoire ininterrompue de la Bibliothèque de Sudbury date de 1912; toutefois, il y avait une bibliothèque bien des années auparavant. La minuscule bibliothèque est située dans une salle de l'édifice Johnson-Washburn. On sait très peu de choses au sujet de la bibliothèque après 1897, mais selon les renseignements qu'on a pu recueillir, elle a vraisemblablement périclité en raison d'un manque d'appui financier. 

Une bibliothèque associative

Mlle McLean et Kay James tiennent un signe « 50 ans de service »La deuxième étape de l'histoire de la bibliothèque à Sudbury débute en janvier 1912, grâce aux efforts du conseil local des femmes. On désigne un Comité de la bibliothèque, auquel siègent Mme Viola I. Fournier, Mme R. R. McKessock et Mme Robert Martin.  On fait circuler une pétition parmi les résidents en vue d'obtenir leur soutien à l'égard du projet. Une pétition datée du 8 février 1912 porte 26 noms, et une deuxième, datée de mars 1912, compte les noms de 135 citoyens, chacun prêt à faire un don de 1 $ à 50 $ à l'appui de la bibliothèque. Le 10 avril 1912, une bibliothèque associative ouvre ses portes dans les Huron Chambers, rue Elm. Ce n'est toujours pas une bibliothèque publique puisque ses membres paient un droit d'adhésion; toutefois, cela marque la naissance d'une bibliothèque qui s'épanouira et croîtra de pair avec la communauté qui la soutient. 

Au fil des emplacements

La petite bibliothèque changera d'emplacement deux fois. En 1917, on la déménage des Huron Chambers au deuxième étage de l'édifice du bureau de poste. Les lecteurs ont maintenant 900 livres à leur disposition et l'adhésion est gratuite pour tous les résidents de la localité. En 1925, on loue une salle adjacente, au coût de 12 $ par mois, pour répondre aux besoins des membres dont le nombre ne cesse de croître. La bibliothèque demeure dans l'édifice du bureau de poste jusqu'en 1932; c'est alors qu'on la transfère au deuxième étage du centre télégraphique du C.P.R., rue Elgin. La bibliothèque, qui à ses débuts était fière de ses 400 volumes, en compte maintenant 7 000. De toute évidence, on utilise la bibliothèque au maximum : un procès-verbal de 1932 contient une suggestion selon laquelle « la section pour les jeunes devrait être fermée en soirée afin qu'on puisse se servir des chaises qui s'y trouvent pour la salle de lecture ». Au bout de dix ans, la bibliothèque change de nouveau d'emplacement. Cette fois, on loue des locaux plus spacieux dans le nouvel édifice McLeod, rue Cedar. 

Chez soi pour de bon

Photo de la Bibliothèque centrale en 1949En 1949, on règle le problème critique de trouver l'emplacement de la bibliothèque et les fonds nécessaires à la construction de celle-ci. La fondation W. E. Mason fait don d'un terrain contigu à la propriété du Conseil de la Bibliothèque, rue MacKenzie. En outre, on approuve par un vote la vente d'obligations pour la construction d'une bibliothèque. Or, les problèmes du Conseil ne sont pas tous réglés, car le manque de financement exige que l'on change radicalement la structure prévue de la bibliothèque. Il semble que la nouvelle bibliothèque pourrait n'avoir aucun meuble et très peu de tablettes; les membres du Conseil et quelques partisans dévoués mènent donc une
campagne ardente pour obtenir un ameublement.

Ouverture officielle

Les efforts déployés durant quarante ans portent finalement leurs fruits le 24 septembre 1952; c'est alors qu'a lieu à Sudbury l'ouverture officielle du premier édifice de la bibliothèque. En 1977, on décide de séparer le service de référence du service aux adultes, sur les plans physique de même qu'organisationnel, en transférant le service de référence au Centre civique.

En 1998, on rénove la succursale Centrale de la Bibliothèque de fond en comble puis on y installe de nouveau la section de référence.

En 1961, on lance le Bibliobus; il est mis hors service en 1984.

Expansion de la BPGS

Photo de la Bibliothèque centrale en 1998

En 1966, on ouvre la succursale W. C. Sinclair dans le Centre commercial du Nouveau-Sudbury. La succursale déménage dans son nouvel édifice, boulevard Lasalle, en 1996. La bibliothèque de Copper Cliff devient une succursale du réseau sudburois lorsqu'on met en ?uvre le gouvernement régional en 1973, et la succursale du Regency Mall ouvre ses portes afin de fournir des services bibliothécaires dans le sud de la ville. Cette succursale est transférée du Regency Mall au Cedar Pointe Mall en 1983, puis au 1991, rue Regent Sud, en 1992. En 2002, la Bibliothèque achète le bâtiment dans lequel est situé actuellement la succursale Sud.

Quand la Ville du Grand Sudbury naît d'une fusion en 2000, le nombre de succursales faisant partie du réseau de bibliothèques passe de quatre à quatorze. Les résidents du Grand Sudbury peuvent obtenir des services et des programmes de bibliothèque aux endroits suivants : succursale centrale, Azilda, Capreol, Chelmsford, Coniston, Copper Cliff, Dowling, Garson, Levack/Onaping, Lively, Nouveau-Sudbury, Sud, Valley East et Walden Ouest. Malheureusement, en mars 2003, la succursale de Walden Ouest a fermé ses portes de façon définitive.  Aujourd'hui, la Bibliothèque publique du Grand Sudbury dessert une région d'environ 3 600 kilomètres carrés et une population estimative de 165 242.  

Les Bibliothécaires en chef

Nom:

Dates:

Mlle. Agnes Thomson

1912 - 1937

Mlle. Charlotte Douglas

1937 - 1946

Mlle. Isobel McLean

1946 - 1965

M. Peter Hallsworth

1966 - 1992

Mlle. Marian Ridge

1992 - 1998

Mme. Caroline Hallsworth

1998 - 2000

M. Ron Henderson

De 2000 à nos jours