L'Enrichissement des ressources documentaires

Cette politique sert à présenter au public les principes et les lignes directrices des décisions sur le développement des collections, à définir les responsabilités en matière de sélection et de retrait du contenu des collections et à aider le personnel à développer des collections qui soutiennent la mission et la vision de la Bibliothèque publique du Grand Sudbury.

La Bibliothèque choisit le matériel à inclure dans ses collections en tâchant de satisfaire les besoins culturels, récréatifs, éducationnels et informationnels de la communauté et d'évaluer les besoins non satisfaits à présent pour pouvoir répondre aux demandes futures.

Portée

La Politique de développement des collections vise tous les formats de publication, y compris les documents textuels, non textuels ou électroniques à l'intention des adultes, des adolescents et des enfants.

Applicabilité

Cette politique s'applique au personnel et à tout organisme qui s'occupent d'ajouter ou d'enlever des documents aux collections de la bibliothèque et au personnel qui reçoit et évalue les dons aux collections des succursales de la bibliothèque.

Contexte de la politique

La sélection des documents à inclure dans la collection de la Bibliothèque publique du Grand Sudbury respecte les principes établis dans son énoncé de mission. Par l'adoption de la présente politique, le conseil d'administration de la Bibliothèque appuie la Déclaration sur la liberté intellectuelle de les bibliothèques de la Fédération canadienne des associations de bibliothèques, la déclarationa de l'Association des bibliothèque de l'Ontario sur les droits intellectuels de la personne et les énoncés de position de cette association sur les droits des enfants à la bibliothèque publique et les droits des adolescents à la bibliothèque publique.

Le conseil d'administration de la Bibliothèque a établi sa Politique sur le développement des collections en tenant compte de l'article 2(b) de la Charte canadienne des droits et libertés, qui garantit à chacun la liberté de pensée, de croyance, d'opinion et d'expression, y compris la liberté de la presse et des autres moyens de communication.

La Bibliothèque publique du Grand Sudbury assure l'accès équitable à ses nombreuses ressources documentaires grâce à un modèle de prestation de services à plusieurs paliers qui rationalise le lieu de conservation, l'envergure et l'orientation des collections. La Bibliothèque maximise son budget d'acquisition en coordonnant et en contrôlant les dépenses.

Non-approbation du contenu des documents

L'inclusion d'un document dans la collection de la bibliothèque ne signifie pas que la Bibliothèque publique du Grand Sudbury approuve le contenu ou le point de vue exprimé dans le document.

Accès aux collection

Sauf si la loi l'interdit, les enfants ont droit au prêt de documents et à l'accès libre et immédiat aux documents et aux installations de la Bibliothèque publique du Grand Sudbury. Il incombe aux parents, aux tuteurs ou aux aidants responsables de surveiller et de limiter l'utilisation qu'en font les enfants. Seuls les documents cotés « R » font exception; la Bibliothèque en refuse l'accès aux personnes de moins de 18 ans.

La Bibliothèque publique du Grand Sudbury peut limiter l'accès à tout élément de la collection pour protéger les articles susceptibles d'être volés ou endommagés ou pour les rendre accessibles au plus grand nombre de clients possible.

La Bibliothèque peut restreindre l'accès aux collections régies par un partenariat en raison de la nature même de la colletion, p. ex., la collection de la section sudburoise de la Société généalogique de l'Ontario ou la collection du Centre d'accès équitable aux bibliothèques.

La Bibliothèque ne marque aucun document de manière à indiquer qu'elle approuve ou désapprouve du contenu ou a à tenter de censurer le contenu.

Buts du développement des collections

La Bibliothèque choisit ses documents dans les deux langues officielles de façon à r.pondre aux besoins intellectuels, éducationnels et récréatifs des utilisateurs grâce à des documents qui :

  • soutiennent l'éducation permanente;
  • assurent l'accès facile, libre et immédiat aux informations;
  • favorisent la santé physique, intellectuelle, sociale et écologique de la communauté;
  • éveillent et approfondissent la connaissance du monde;
  • impressionnent, amusent et émerveillent;
  • plaisent aux utilisateurs en rejoignant leurs intérêts particuliers en matière de lecture, de visionnement et d'écoute.

Critères de sélection

Ces critères orientent le développement des collections de la Bibliothèque :
  • L'argent et l'espace disponibles
  • Le rapport avec les collections actuelles et les autres documents sur un sujet donné
  • Les documents disponibles dans d'autre bibliothèques de la communauté
  • Les intérêts de la communauté et son profil culturel
  • La demande générale et les tendances actuelles
  • La qualité de l'écriture et/ou de l'art visuel
  • La réputation, l'habileté, compétences et les intentions du créateur de l'œuvre
  • L'étendue et la profondeur du traitement du sujet
  • La clarté, la précision et l'organisation du propos
  • L'équilibre des points de vue présentés dans la collection
  • L'actualité ou la permanence de l'œuvre; les classiques du sujet ou du genre
  • La commodité du support du document aux fins de l'utilisation en bibliothèque
  • Le contenu canadien et local.

La decision d'acquérir du matériel dont le langage, la matière ou l'attitude morale serait offensant pour certaines personnes se fonde sur des évaluations compétentes et tient compte de l'intention générale de l'auteur.

La Bibliothèque reconnaît les mandats et les ressources d'autre organisme fournisseurs d'informations dans la Ville du Grand Sudbury et évite d'acquérir inutilement des documents accessibles ailleurs.

La Bibliothèque acquiert des documents en anglais et en français selon une formule qui tient compte du profil démographique de la communauté, des besoins de la communauté et de la disponibilité des documents.

Documents exclus de la collection

La Bibliothèque publique du Grand Sudbury refuse de conserver, d'acquérir ou d'acheter pas des documents qui constituent du matériel obscène , de la propagande haineuse ou des propos séditieux selon les définitions qu'en donne le Code criminel et leur interprétation en droit jurisprudentiel, y compris les jugements en application de la Charte canadienne des droits et libertés.

La Bilbiothèque n'exclut aucun document de sa collection uniquement à cause de la race, des antécédents familiaux, du lieu d'origine, de la couleur de la peau, de l'origine ethnique, de la citoyenneté, des croyances, du sexe, de l'orientation sexuelle, de l'identité sexuelle, de l'âge, de l'état matrimonial, du recours à l'aide sociale, de l'affiliation politique, de l'incapacité, du niveau de littératie, de la langue  et/ou de la situation socioéconomique du créateur de l'œuvre.

La Bibliothèque n'exclut aucun document de sa collection uniquement pour prévenir le risque du'un enfant y ait accès. 

La Bibliothèque n'achète pas de manuels scolaires ou de textes associés à un curriculum sauf s'ils sont jugés utiles pour présenter un sujet à un public général, s'ils sont la seule source de l'information en questions ou si le contenu est jugé essentiel à une des collections de la bibliothèque.

La Bibliothèque n'achète pas de publireportages, c'est-à-dire des documents à visée essentiellement publicitaire, dans l'intention de les prêter.

Cadeaux et dons

La Bibliothèque accepte les dons de documents provenant de personnes ou de groupes. Les critères et les directrices de la politique sur le développement des collections servent à l'évaluation des dons. Tout don doit être consenti libremnet et ne comporter aucune condition, sauf par entente négociée préalablement.

Si les documents donnés n sont pas ajoutés à la collection, le personnel en dispose comme il dispose des autres documents retirés de la collection.

Nouveaux formats

La Bibliothèque étudie attentivement toute décision d'introduire de nouveaux formats dans ses collections. Les moyens budgétaires, les besoins de la communauté et l'impact probable sur les ressources existantes sont pris en considération avant de choisir d'inclure dans une collection des documents de format nouveau.

La décision d'inclure des documents de format nouveau pourrait entraîner la décision d'éliminer d'autres documents ou formats des collections de la bibliothèque afin de s'adapter de façon responsable aux tendances de la demade des utilisateurs ou de l'évolution de la technologie.

Élimination de documents et gestion de la collection

La Bibliothèque évalue régulièrement l'état, l'exactitude, l'actualité et le rendement des documents dans la contexte de la collection dont ils font partie et selon leur pertinence pour les utilisateurs. L'élimination de documents est un processus formel mené par un personnel compétent en vue d'assurer la vitalité, la taille et la portée d'une collection. La Bibliothèque surveille activement et continuellement le rendement de la collection pour qu'elle corresponde à la demande actuelle et aux besoins à long terme des utilisateurs.

Le personnel compétent exerce son jugement professionnel et s'appuie sur son expérience pour retirer les éléments suivants de la collection :

  • Les documents dont le contenu vieilli peut induire en erreur;
  • Les éditions antérieures d'un titre après l'obtention d'une édition plus récente;
  • Les documents qui ne suscitent plus d'intérêt, comme en témoigne le registre des prêts;
  • Les documents abîmés ou en mauvais état.
Les documents d'intérêt ou d'importance historique locale sont conservés si leur contenu a une valeur durable pour la communauté.

Les personnel dispose des documents retirés de la collection d'une de ces façons :

  • dans les ventes de livres usagés de la bibliothèque;
  • en les offrant à Better World Books, un organisme de promotion de la littératie qui vend des livres usagés en ligne. La Bibliothèque reçoit un pourcentage des recettes et le verse au budget d'acquisition.
  • en les recyclant.

Titres suggérés par les utilisateurs

La Bibliothèque invite les utilisateurs de la bibliothèque à soumettre leurs suggestions de titres à ajouter à la collection. Les critères d'évaluation des documents énoncés ci-dessus s'appliquent aussi à l'examen de ces recommandations.

Service de prêts entre bibliothèques

Les utilisateurs peuvent demander à la Bibliothèque d'obtenir des documents non disponibles dans sa collection par le biais du services de prêt entre bibliothèques. Des frais s'appliquent parfois à ce service.  On peut faire une demande de prêt entre bibliothèques dans toute succursale de la Bibliothèque publique du Grand Sudbury.

Réexamen des documents de la bibliothèque

Le conseil d'administration de la Bibliothèque reconnaît aux personnes ou aux groupes le droit d'exprimer leur opposition à la présence d'un titre dans sa collection. Il peut arriver que certains utilisateurs s'offusquent du fait que la collection contient un document choisi sciemment pour répondre aux besoins d'autres utilisateurs. La Bibliothèque reconnaît à quiconque le droit de ne pas utiliser certains de ses documents, mais elle ne reconnaît à aucune personne ou à aucun groupe le droit de limiter la liberté d'accès à ces documents.

Les utilisateurs de la bibliothèque qui s'opposent à la présence d'un document dans la collection de la bibliothèque peuvent remplir un formulaire de demande de réexamen des documents de la bibliothèque.

À la suite d'un examen formel mené par son personnel, la Bibliothèque communiquera sa décision sur les documents contestés à l'auteur de la demande de réexamen. Au besoin, cette décision peut être portée en appel devant le conseil d'administration de la Bibliothèque publique du Grand Sudbury.

Certains documents numériques de la bibliothèque sont fournis par des fournisseurs indépendants. La Bibliothèque s'abonne à des services qui donnent accès à des titres ou à des documents qui sont choisis par des fournisseurs indépendants et non par son propre personnel. Dans ce cas, la Bibliothèque ne peut pas réexaminer les documents contestés, mais elle peut communiquer au fournisseur les objections exprimées par ses utilisateurs et/ou prendre ces objections en considération pour déterminer si elle continuera de faire affaire avec le fournisseur.

Adoptée: le 5 avril 2005; le 27 septembre 2018
Mise en vigueur :  le 5 avril 2005
Révisée : le 18 avril 2018
Prochaine révision : avril 2021