Rencontrez votre poète officielle :
Chloé LaDuchesse and son chat.Chloé LaDuchesse

La tradition du poète officiel remonte aux poètes de la cour d'Angleterre dans les années 1600. Au cours des siècles suivants, la fonction de poète officiel a franchi les limites de la cour royale pour répondre au besoin qu'ont les humains de laisser une marque qui survivra au passage du temps. La Ville du Grand Sudbury continue d'écrire sa propre histoire en nommant sa cinquième poète officielle du Grand Sudbury,Chloé LaDuchesse.

Au sujet de Chloé

Poète et nouvelliste, Chloé LaDuchesse est l'autrice de Furies, un premier recueil de poésie paru en 2017 aux éditions Mémoire d'encrier. Elle a également signé des textes dans plusieurs revues culturelles et étudiantes, ainsi que dans deux recueils collectifs de nouvelles, Pour se raconter IV (Éditions David, Ottawa) et Bref! (Éditions du Blé, Saint-Boniface). Son texte « fiction ferroviaire » a été semi-finaliste au Prix de poésie Radio-Canada en 2016.

Depuis plusieurs années, Chloé s'implique dans le milieu du livre, que ce soit du côté de l'édition, de la critique ou de la rédaction. Son intérêt pour les happenings et les œuvres éphémères l'a menée à fréquenter les micros ouverts et les soirées de performance de poésie. Elle est également l'autrice de plusieurs zines et organise, depuis 2017, la foire de zines annuelle Expozine Sudbury.

Dans ses temps libres, elle peint, voyage et élève ses chats.

Communiquez avec la poète officielle

Vous pouvez joindre Chloe par courriel au chloe.laduchesse@greatersudbury.ca .

Invitation à soumettre des textes à terra north/nord

Un paysage d'hiver avec une rivière gelée au coucher du soleil.Chloé LaDuchesse, poète officielle, et la Bibliothèque publique du Grand Sudbury vous invite à soumettre des textes de poésie pour une édition spéciale du magazine terra north/nord sous le thème de « Revenir ».

Avec le retour de la saison froide, on revient à nos habitudes tranquilles, on retourne dans sa famille, on revisite les recettes d'antan ou bien on relit, revoit, réécoute des œuvres qui nous ont marqués, qui nous ont manqué. Incarnant ce mouvement entre le passé et le présent, entre le familier et l'inédit, entre les lieux aimés et ceux imposés, le thème « Revenir » propose une plongée dans la mémoire des déplacements, ceux du corps, de l'esprit ou de l'imagination.

Longueur maximale : 600 mots (un texte ou une suite de poèmes)
Date limite : le 7 janvier 2019

Nous encourageons les soumissions dans les deux langues officielles; n'hésitez pas à incorporer des mots ou citations d'autres langues. Les artistes visuels sont également invité.e.s à soumettre leurs oeuvres (illustration, peinture, photographies) sur le thème de Revenir en format .jpg, pour illustrer la revue.

Prière d'envoyer vos textes finaux à chloe.laduchesse@grandsudbury.ca en format Word.

Projet « les poèmes de la pluie »

Un parapluie rouge dans une rue sombre et pluvieuse.La projet « Les poèmes de la pluie » fait suite à des initiatives semblables organisées à Boston (Massachusetts) et à Maple Ridge (Colombie-Britannique). Il se fonde sur l'idée que la poésie apparaîtra sur le béton des trottoirs quand la pluie agira sur l'encre de manière à reveler les vers qui y sont traces. C'est une idée teintée de magie et de fantaisie, donc elle me plait bien. Si jamais la pluie se fait rare cet été et cet automne, nous pourrions organizer une randonnée de la poésie où nous lancerons des ballons remplis d'eau sur le béton! D'une manière ou l'autre, les mots se révéleront et nous ferons voir plus de « poems graffitis » aux residents du Grand Sudbury.

Lisez l'édition spéciale de terra nord/nord de décembre 2017 (PDF: 5 MB) pour célébrer le Projet  « les poems de la pluie »..

L'affiche du project « Poésie dans les rues ».Poésie dans les rues

Cette initiative qui s'inspire d'un festival de poésie dans les rues qui a lieu à Morpeth en Angleterre donnera aux résidents l'occasion de s'exposer à la poésie dans leur vie quotidienne. « Nous voulions créer des occasions de croiser la poésie dans la vie de tous les jours, dit Kim Fahner. Ce projet fait suite au bon travail qu'a fait notre poète officiel précédent, Tom Leduc, pour amener la poésie dans les rues dans le cadre de l'initiative d'affichage de poèmes dans les autobus municipaux. »

Lisez l'édition spéciale de terra nord/nord de novembre 2017 (PDF: 704 KB) pour célébrer le Projet poésie dans les rues Sudbury.

Nouvelles récentes au sujet de la poète officielle

*Veuillez noter que ce programme est offert en anglais seulement.